Bien être mental
Laisser un commentaire

Cette photographe fait poser des femmes nues, pour comprendre la place de la gente féminine dans ce monde de mecs !

Les photos sont touchantes. Certains diront crues ou encore pornographiques, nous les qualifierons d’érotiques mais surtout de nécessaires. La photographe Marie Muller Priqueler a l’art et la manière de faire poser des femmes. Oui ces belles créatures, énigmatiques, sensuelles, paradoxales et surtout perdues, dans un monde où leur place est souvent étiquetée, cadrée et où la liberté de pensée et d’expression est souvent bridée.

Son projet, « la Chatte au miel » a pour but d’explorer la place de la femme et la façon dont elle a d’érotiser son corps, qui est trop souvent vu comme une utilité, un fin en soi. Marie, elle ne le voit pas comme ça. Le corps de la femme, est pour cette photographe, le moyen d’analyser les femmes. 

« La Chatte au miel » : une façon de mieux comprendre LA femme

 

Début 2017 : Marie Muller Priqueler publie ces clichés. Alors vous me direz, pourquoi « La Chatte au miel ». La photographe justifie ce nom par le biais de l’humour : « c’est un peu une blague ! C’est parce que mon copain, qui est irlandais, m’appelle tout le temps “mon miel”. C’est lui qui a eu l’idée de lancer ce travail artistique. J’avais déjà énormément de photos que j’avais prises à Hong Kong, mais j’étais trop peureuse à l’époque. Il m’a poussée à rendre mon travail public et j’ai lancé mon site », confie-t-elle au magazine Cheek. 

Son expérience en tant que photographe, elle l’a développée dans les pays asiatiques, là où la société inflige encore plus de règles à la femme. Mais c’est en étant confrontée à cette réalité, que le projet de la photographe a mûri. « Que l’on parle de pays asiatiques ou occidentaux, la question est de comprendre comment on assume nos corps dans ces sociétés patriarcales et souvent pleines de tabous. Et d’ailleurs, dans 95% des cas, ce sont les modèles qui décident du lieu et de la façon dont elles veulent poser. Parce que ce que je cherche, c’est précisément à saisir ce qu’elles veulent bien me montrer ».

Comprendre la femme, analyser la perception qu’elle a de son corps, et surtout l’aider à s’assumer. Voilà le combat de cette jeune femme, à qui nous tirons notre chapeau. 

 

marie-muller-photographe-femme-erotique

© La Chatte au miel

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s